Feux Croisés, de Nancy Kress

avril 21st, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Six mille hommes et femmes quittent une Terre déliquescente grâce au projet fou d’un richissime ingénieur. Plusieurs groupes ont payé leur ticket vers un ailleurs plus verdoyant : le capitaine Jake Holman et son associée Gail, un groupe de quakers, une ex-famille royale arabe, des Cheyennes, un contingent de Chinois et leurs dirigeants, ainsi que quelques individus isolés. Leur destination : une planète qu’ils ont surnommée Forêtverte, en raison de son climat tempéré et de ses similitudes avec la Terre. Ce nouveau lieu de vie n’est pas censé abriter une espèce intelligente. Pourtant, dès leur arrivée, les colons découvrent de petits villages habités par des créatures extraterrestres. Mais celles-ci ne sont pas originaires de la planète. Alors que sont-elles et qui a bien pu les envoyer ici ? Et surtout : pourquoi ? 

Mon avis à moi que j’ai

Mouais, bof… Pour être parfaitement honnête, on ne peut pas dire que je sois fan. Un univers qui manque sacrément de saveur par rapport à mes lectures habituelles, qui certes sont plutôt du genre fantasy, mais dont les auteurs ont l’indéniable mérite de savoir créer tout un univers. Là, ce n’est pas que l’histoire n’est pas intéressante, ni que les personnages ne sont pas relativement bien foutus, c’est juste que l’ensemble manque de cohésion. Forêtverte aurait pu être l’occasion de créer tout un monde, on ne fait que le survoler sans vraiment s’y intéresser. Si les Tiges sont assez bien décrites, les Velus restent un mystère quasi complet, et alors les réflexions néo-quakers sur le sens de la vie, c’est lourd, mais lourd… Bref, pas de quoi me donner envie de lire davantage de science-fiction, malheureusement.

Achetez mon produit sur PriceMinister
Nancy Kress : Feux Croisés (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

7,50 €

Feux Croisés
Comme Neuf
Nancy Kress
RAS, il est en excellent état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Retrouvez également avec PriceMinister  : Livres Science-fiction , Hotel Berlin

Kushiel – La marque, de Jacqueline Carey

avril 4th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Phèdre nô Delaunay a été vendue par sa mère alors qu’elle n’était qu’une enfant. Habitant désormais la demeure d’un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l’histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout… les arts du plaisir. Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d’elle la plus convoitée des courtisanes… et une espionne précieuse. Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque. Or, lorsqu’elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d’Ange, elle n’a d’autre choix que de passer à l’action. Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d’embûches, qu’il lui faudra mener jusqu’au bout pour sauver son peuple.

Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré !

Mon avis à moi que j’ai

En effet, s’il y a bien une chose qu’on ne peut pas retirer à ce livre, c’est son originalité ! Cette histoire sort réellement des sentiers battus de la fantasy, même si l’on y retrouve néanmoins tout ce qui en fait le charme. Les premiers temps, la lecture est un peu compliquée, à cause de la multitude de personnages, d’une part, et des coutumes de Terre d’Ange, ensuite, qui ne sont pas tout à fait les nôtres, sans être si différentes de celles de notre histoire de France, tout compte fait. Mais on se laisse prendre au jeu très rapidement, pour s’attacher à cette jeune Phèdre et à son cassilin, et les suivre dans les méandres d’un complot contre la couronne, pas moins. Une histoire riche en rebondissements, écrite avec finesse, dans un univers non moins riche, et baignant dans une atmosphère très particulière. J’ai adoré !

Achetez mon produit sur PriceMinister
Jacqueline Carey : Kushiel Tome 1 - La Marque (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

9,95 €

Kushiel Tome 1 – La Marque
Très Bon Etat
Jacqueline Carey
RAS, il est en excellent état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Avec PriceMinister, retrouvez aussi  : Livres Fantasy , Voyage Croatie

Forteresse Draconis, de Michael A. Stackpole

mars 1st, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Lorsque le jeune Will dérobe aux elfes un étrange objet, il n’imagine pas qu’il sera entraîné dans les filets d’une incroyable prophétie. Peut-être est-il la dernière chance de sauver le monde de la tyrannie de Chytrine, la terrible reine du Nord. Ayant eu vent de son existence, la souveraine envoie à ses trousses ses Lanciers Noirs. Will doit fuir pour sauver sa vie, mais il n’est pas seul. Ailleurs, d’autres se lèvent contre Chytrine. Comme Alexia, princesse d’une nation disparue, qui, à la tête de son armée, défie les royaumes du Nord, ou les sorciers de Vilwan qui ont créé leur propre héros aux pouvoirs surhumains. Tous vont converger vers la mystérieuse Forteresse Draconis et tenter d’empêcher Chytrine de reconstituer la Couronne du Dragon, un puissant artefact qui, s’il tombait entre ses mains, garantirait son règne éternel… Et la fin du monde…  

Mon avis à moi que j’ai

Le premier bon point de ce roman, c’est que l’auteur ne s’étend pas en descriptions interminables pour poser le contexte. On entre immédiatement dans l’histoire, dès le premier chapitre. Et ça continue tout au long du livre. On découvre petit à petit l’univers de Stackpole, sans que le récit en soit alourdi. Le rythme est rapide, et même si certains éléments font partie de ce qu’on pourrait appeler les clichés de la fantasy, Forteresse Draconis est plutôt bon dans son genre. Des batailles, de la magie, des héros et une prophétie, quoi de plus classique ? Pourtant, les personnages sont fouillés et attachants, le livre regorge de bonnes surprises. Un roman agréable, fertile en rebondissements, sans être non plus inoubliable. Un gros bémol aux fautes d’orthographe qui ont fait suite à la traduction, ça ne fait pas très pro de la part de l’éditeur !

Le Cas Jack Spark Saison 1 – Eté Mutant, de Victor Dixen

février 10th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Quand Jack Spark pénètre dans l’enceinte de la colonie Redrock, colonie destinée aux adolescents dits « à problèmes », il ignore qu’en sortant, il ne sera plus jamais le même… Dans ce camp étrange, gardé la nuit par une centaine de chauves-souris aux yeux luminescents, le mystérieux docteur Krampus règne en maître absolu, appliquant d’effroyables méthodes de rééducation qui laissent les pensionnaires plus morts que vifs… Entre autres châtiments, les adolescents sont placés dans un baquet qui, en tournoyant, pompe ce qu’ils nomment le « Flux humain ». Seul Jack, à chaque passage dans le baquet, ne donne pas de Flux, mais en reçoit… Au fil des jours, Jack Spark assiste avec effroi à sa métamorphose : ses cheveux deviennent bleus, le mystérieux flux lui confère des pouvoirs surhumains… ses dents se multiplient. Avec Ti-Jean, Sinead, Brandy et Josh, Jack va découvrir que Redrock est dirigé et entouré par des centaines de Fés (descendants des fées) et qu’il fait partie de la même race que ces gnomes cannibales. Sa mission : sauver les autres pensionnaires et combattre la famille Krampus, l’horrible marquis de Carabas, la baronne de Mâchecroute et tous ces abominables nains qui préparent la révolution fée…

Riche en rebondissements, L’Été mutant est un roman d’aventures écrit dans un style vivant et documenté. On embarque avec Jack dans un rythme haletant tout en découvrant un monde imaginaire complexe et passionnant : l’univers des Fés. L’Été mutant nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne. Le cas Jack Spark est une série de 4 romans qui accompagne son héros dans les affres de l’adolescence… au fur et à mesure de ses aventures mouvementées, Jack va devoir trouver sa propre vérité. 

Mon avis à moi que j’ai

Une fois qu’on a ouvert ce livre, on ne peut plus s’arrêter ! Un rythme échevelé, des personnages hauts en couleur, des rebondissements bien amenés, le tout servi avec une bonne dose d’humour. Jack est un personnage très attachant, et on est littéralement "happé" par son histoire extraordinaire. Le Cas Jack Spark est un livre fantastique, dans tous les sens du terme, qui illustre bien les sentiments que l’on ressent à l’adolescence : passion, violence, incompréhension, déceptions, amour etc. … De quoi passer un bon moment, et j’attends la suite avec impatience.

Les derniers jours de Paris, de Nicolas d’Estienne d’Orves

janvier 29th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Un spectaculaire thriller fantastique sur l’histoire de Paris et de ses rivières perdues. En ce soir de printemps, dans la célèbre ménagerie du Jardin des Plantes, les animaux sont nerveux. Ils crient, heurtent les barreaux de leur cage. Ils pressentent quelque chose. À deux heures du matin, la police reçoit un appel affolé. Un bébé vient d’être enlevé. Puis le téléphone sonne encore, et encore. Cette nuit-là, à Paris, ce sont 5 bébés qui disparaissent. Au lever du jour, la ville est en état d’alerte. Tandis que les forces de l’ordre cherchent les nourrissons, la Seine déborde subitement, une crue géante et inexplicable. En quelques heures, le centre de la ville a les pieds dans l’eau. Paris se noie.

Un seul homme a une piste pour comprendre ce chaos : Sylvain Masson, jeune professeur à la Sorbonne, sait que sa mère, la très renommée conservatrice du Jardin des Plantes, lui cache quelque chose. Est-elle liée au fléau qui s’abat sur la ville ? Avec Trinité, une petite surdouée de 14 ans témoin d un des kidnappings, Sylvain va se lancer sur les traces des enfants. Plongeant au coeur des mystères de Paris, dans ses carrières, dans ses catacombes, et plus loin encore, les deux jeunes gens découvrent LE secret. Devant cette vérité si incroyable, si inimaginable, si… irréelle, il leur reste moins de vingt-quatre heures pour sauver la ville.

Mon avis à moi que j’ai

Un roman que j’ai eu bien du mal à lâcher. Il ne paie a priori pas de mine, mais ça se lit très très bien, et surtout, suspens garanti ! On découvre un Paris totalement inconnu du grand public, empreint d’histoire et de mystère. Etre passionné, c’est aussi faire partager sa passion, savoir la rendre accessible à tous, et Sylvain, le héros, nous embarque sans aucun problème sur les traces du passé parisien. Une fin empreinte de poésie, mais un petit peu décevante pourtant, par son coté vaguement grand-guignolesque qui laisse un rien perplexe. A découvrir cependant !

Achetez mon produit sur PriceMinister
Estienne D'orves, Nicolas D' : Les Derniers Jours De Paris (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

7,50 €

Les Derniers Jours De Paris
Très Bon Etat
Estienne D’orves, Nicolas…
RAS, livre en excellent état, envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Retrouvez aussi sur le groupe PriceMinister  : Littérature, Billet D’avion

Infection, de Scott Sigler

janvier 1st, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Seul mot d’ordre : éviter la panique. D’étranges organismes se développent sur des hôtes humains, les poussant à la folie et au meurtre. CIA et scientifiques enquêtent dans le plus grand secret. Mais l’infection se répand. Et un matin, Perry Dawsey, un ancien joueur de foot américain, se réveille avec des marques bizarres sur tout le corps… qui se mettent à pousser. Son comportement devient instable et il entend des voix : il est infecté. Pire, la maladie exige des choses de lui. Mais Perry va se battre. Il est prêt à toutes les extrémités pour se débarrasser des parasites. Ce sera "eux" ou lui !

Mon avis à moi que j’ai

Une bouffée de fraîcheur… Ca peut paraître paradoxal étant donné le thème abordé, c’est sûr, mais après toutes mes dernières lectures, relativement catastrophiques il faut bien le dire, j’ai dévoré Infection en quelques jours à peine. Certes, le thème sent un peu le réchauffé, du lu et relu sans doute, voire même du vu et revu au cinéma. Mais Sigler m’a embarquée dans son histoire avec une facilité déconcertante. Des personnages attachants, y compris Dawsey, une intrigue parfaitement bien ficellée et pleine de suspens, du fantastique un peu gore mais ça j’ai l’habitude… Bah, pas un chef d’oeuvre, sans doute, mais un véritable petit plaisir. A recommander !

Dette d’Honneur – Tome 1, de Tom Clancy

décembre 18th, 2009 by skcircles

Présentation de l’éditeur

La paix… Le nouvel ordre mondial… Et si les vaincus d’hier décidaient de se venger pour régler une dette d’honneur ? L’Histoire n’a pas de fin. Une nouvelle guerre commence, la plus meurtrière de toutes : la guerre économique. Tiré de sa retraite pour lutter contre un ennemi infiltré au coeur de l’économie américaine, Jack Ryan, le célèbre héros de Danger immédiat, La somme de toutes les peurs et Sans aucun remords, est nommé chef du Conseil National de Sécurité. Il devra apprendre à maîtriser les systèmes informatiques que l’adversaire menace de paralyser. Le temps presse. Quelque part dans le Pacifique, un homme d’affaires japonais fourbit ses armes. Le conflit est proche. Ryan pourra-t-il stopper les événements en chaîne qui risquent d’ébranler le monde ?

Aussi précis que dans ses descriptions des armements stratégiques, Tom Clancy, le maître du thriller technologique, explore ici le monde de la haute finance et les sphères de l’économie où une simple transaction peut se révéler plus destructrice qu’une intervention militaire. Numéro 1 sur les listes des best-sellers, Dette d’honneur les surclasse tous. Un suspense fascinant. Une aventure terrifiante qui pourrait se concrétiser plus vite qu’on ne croit. 

Mon avis à moi que j’ai

Alors là… Depuis que j’avais vu Octobre Rouge au cinéma, je m’étais dit qu’il faudrait que j’essaie de lire du Clancy, que ça devait être absolument extra comme bouquin. J’ai commencé Dette d’honneur le 2 Octobre, je ne l’ai terminé qu’hier soir, c’est dire si ça m’a intéressée ! Entre jargon économique incompréhensible, hiérarchie militaire barbante et mode de vie japonais inintéressant au possible, je ne me suis jamais autant ennuyée sur un livre. C’est long, terriblement long… Je n’ai commencé à m’intéresser à ce qui se passait qu’à environ 20 pages de la fin du premier tome, et une chose est sûre, je ne lirai pas le second !

La Vengeance dans la Peau, de Robert Ludlum

octobre 3rd, 2009 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Lorsque Alexander Concklin et Morris Panov, anciens membres de la CIA, reçoivent le même télégramme signé du nom de Jason Bourne, ils sont loin de penser que les fantômes du passé peuvent se réveiller. Jason Bourne n’a jamais existé aux yeux du monde. C’est le nom de code de David Webb surnommé le "Caméléon". Treize ans après, il reprend bien malgré lui du service. Redevenu Jason Bourne, Webb doit affronter dans une lutte sans merci son ennemi de toujours : Carlos, dit "le Chacal" qui ne lâchera pas facilement prise…

Mon avis à moi que j’ai

La saga s’essoufle clairement… Ca démarrait pourtant bien, et j’avais plaisir à retrouver les héros de Robert Ludlum. Tous, pas seulement Jason Bourne. D’autant plus que le retour de Carlos le Chacal pouvait laisser présager de très bonnes choses. Malheureusement, Bourne a vieilli, et ses aventures sont cette fois bien pâlichonnes. Quant au face à face final, j’en suis encore malade : tout ça pour ça ! Déçue…

2ème Festival du Livre du Cercle des Huit

août 26th, 2009 by skcircles

Bonjour à tous,

Je me fais aujourd’hui le relais du Cercle des Huit, pour évoquer une initiative qui ravira tous les lecteurs assidus.
Suite au succès de la première édition, le Conseil des Huit a décidé de renouveler l’expérience du Festival du Livre du CdH. Cette fois, pas question de ressortir nos vieux bouquins préférés des cartons, on ne parlera que de neuf, et de livres parus en 2008 ou 2009 ! Pour ceux qui n’étaient pas encore parmi nous la dernière fois, rappelons le principe :

Pourquoi un festival du livre ?
Le monde de l’édition est vaste. Il y a bien sûr les incontournables, les classiques lectures scolaires imposées qui ont bien souvent du mal à passer. Mais il y a aussi énormément d’oeuvres de qualité moins médiatiques que le Cercle des Huit a décidé de vous faire découvrir. D’où l’organisation de ce festival CdH du livre.

D’accord, mais comment ça marche ?
Au rendez-vous de ce festival, de l’humour, de l’action, de l’émotion, de la peur, du fantastique, des écrits conventionnels et d’autres plus originaux… il en faut pour tous les goûts ! Alors cette fois, le Conseil des Huit a décidé de constituer lui-même la liste des 10 livres participants, sélectionnés parmi les parutions de ces deux dernières années, dans des genres aussi différents que le policier, la fantasy ou la science-fiction. L’un d’entre eux n’est même pas encore sorti !
Chacun d’entre vous (ou de ceux qui souhaitent participer, plutôt !) a six mois pour lire cette petite compilation de romans. Fin Février 2010, vous serez appelés à voter, en classant ces dix livres par ordre de préférence. Le livre préféré de la communauté du Cercle des Huit s’imposera de lui-même !

Y’a même un p’tit cadeau à gagner !
Cette année, nous avons également décidé de vous récompenser de votre participation aux animations du Cercle des Huit. C’est pourquoi la première personne à nous envoyer le tiercé finalement gagnant (dans l’ordre évidemment) reçevra en cadeau un ouvrage (encore à déterminer, mais ce sera sûrement une parution de fin d’année 2009).

En espérant que vous serez aussi nombreux que la première fois à participer…

Les ouvrages proposés
Autre-Monde : L’Alliance des Trois de Maxime Chattam (Fantastique)
Avaleur de Mondes de Walter Jon Williams (Science Fiction)
Chroniques des Stryges : Lemashtu de Li-Cam (Horreur)
Duma Key de Stephen King (Fantastique)
Feux Croisés de Nancy Kress (Science-Fiction)
Infection de Scott Sigler (Horreur)
Kushiel : La Marque de Jacqueline Carey (Fantasy)
La Guerre de la Couronne : Forteresse Draconis de Michael A. Stackpole (Fantasy)
Le Cas Jack Spark : Eté Mutant de Victor Dixen (Fantastique)
Les Derniers Jours de Paris de Nicolas Estienne d’Orves (Thriller)

P.S. : N’hésitez pas à diffuser cette annonce où bon vous semble, tous les participants seront les bienvenus. Merci à tous !

La Mort dans la Peau, de Robert Ludlum

août 14th, 2009 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Un massacre a eu lieu près de Hong Kong. Un même nom revient sur toutes les lèvres : Jason Bourne est de retour ! Mais pour qui travaille-t-il ? Aux États-Unis, des hommes s’interrogent. Ils savent que la tuerie ne peut avoir été perpétrée par Bourne, car celui-ci n’a jamais existé ; c’est eux qui ont inventé ce personnage afin de piéger le tueur international Carlos… Le nom de Bourne a simplement été "endossé" par David Webb, un Américain devenu non opérationnel depuis qu’il a perdu la mémoire lors d’un terrible accident. Une décision, au plus haut niveau gouvernemental américain, est prise. David Webb doit retourner en Asie et se couler dans l’identité du dangereux meurtrier. Non plus, cette fois, jouer ce rôle, mais devenir Jason Boume… La Mort dans la peau est la suite du célèbre thriller La Mémoire dans la peau.

Mon avis à moi que j’ai

Une suite à la hauteur du premier volume, je dirai. Ludlum, fidèle à sa manière d’écrire apparemment, nous donne une foule de détails et décrit toutes les angoisses et les peurs de son anti-héros. Un petit reproche cependant, c’est la difficulté qu’on a parfois à suivre l’histoire et les méandres tortueux de tous ces politiciens sans scrupule, car les nombreux personnages et évènements prêtent souvent à confusion.