Le Coeur de la Terre, Maxime Chattam

août 18th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme. Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Mon avis à moi que j’ai

Une réelle continuité entre les trois tomes de cette trilogie. Ce dernier volume est un brin plus sombre, plus adulte, Matt, Tobias et Ambre sont confrontés à des problèmes qui sont ceux qui naissent invariablement à l’émergence d’une société. De l’amitié, du courage, de l’amour, de l’héroïsme, des pouvoirs fantastiques, des héros qu’on apprécie… Quelques regrets pourtant, qui résident à la fois dans l’identité enfin révélée de Malronce et du Raupéroden – trop facile ! -, et dans la résolution de la guerre contre les Cyniks, bien trop rapide à mon goût pour rester tout à fait crédible. Le premier cycle d’Autre-Monde s’achève ici, mais le second est attendu fin 2011, et c’est quand même bien long… !

Malronce, de Maxime Chattam

juillet 29th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

Mon avis à moi que j’ai

Un second volume plus sombre que le premier, plus adulte, peut-être parce que nos trois héros, et tous les Pans avec eux, perdent graduellement leur innocence… La trame reste simple, pas de temps mort, l’histoire se déroule sous nos yeux à toute vitesse. Un peu trop vite parfois, certaines merveilleuses trouvailles, comme le peuple des Kloropanphylles, auraient mérité d’être plus fouillées peut-être (leur secret reste assez basique quand même, il faut bien le reconnaître). Par contre, j’ai adoré découvrir toutes les technologies originales inventées par les Pans ou même les Cyniks avec les moyens à leur disposition, les navires des Kloropanphylles, le dirigeable du Buveur d’Innoncence, ou le funiculaire de Hénok par exemple.

Au rythme de leurs aventures, Matt, Ambre et Tobby mûrissent, se rapprochant lentement mais sûrement de ces Cyniks qu’ils combattent si fort, et leur inquiétude de devenir comme eux va croissant. Sans parler de la Reine Malronce et de ses sinistres projets… Et le Raupéroden, que vient-il faire là-dedans ? Il reste quantité de choses à découvrir et j’ai déjà attaqué la suite, Le Coeur de la Terre !

Brisingr, de Christopher Paolini

juillet 29th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina – prisonnière des Ra’zacs –, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu’à Helgrind, les Portes de la Mort, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’oc, l’épée que Brom lui avait donnée, Eragon n’est plus armé que du bâton du vieux conteur. Tandis qu’il veille au pied de la sinistre citadelle, Eragon s’interroge : viendra-t-il à bout des Ra’zacs ? Il est vrai que, depuis la cérémonie du Sang, à Ellesméra – la cité elfique –, le jeune Dragonnier continue de se transformer, acquérant peu à peu les traits et les fabuleuses capacités d’un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable…

Ainsi commence cette troisième partie de l’Héritage, où l’on verra l’intrépide et altière Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l’épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix, qui ne ressentent pas la douleur ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler dans le ciel contre Eragon et Saphira. On s’enfoncera avec angoisse dans les obscures galeries souterraines des nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l’énigmatique Lupusänghren, l’elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d’or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l’hydromel… Et on comprendra enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage…  

Mon avis à moi que j’ai

La présentation de l’éditeur dit tout, c’est presque dommage ! Si certains regrettent que ce troisième tome ne soit finalement pas la conclusion de ce qui avait été annoncé comme la "Trilogie de l’Héritage", personnellement j’en suis plutôt contente dans le sens où j’adore me plonger dans cet univers. Bien sûr, c’est une décision de l’auteur qui n’est pas sans conséquence sur l’écriture, certains passages de ce volume étant un petit peu longuets, mais ce n’est pas vraiment un mal.

Car c’est dans ces moments-là qu’on mesure le mieux toute la valeur de l’univers créé par Christopher Paolini, toute sa richesse, et toute la profondeur des personnages. Arya et Roran en particulier prennent une envergure intéressante ; Eragon également, qui se découvre un certain pouvoir politique dont il se serait bien passé ! Sans parler des relations entre Saphira et lui, qui s’intensifient de jolie manière. Quelques surprises de choix aussi, comme les origines d’Eragon ou celles du pouvoir de Galbatorix. Un roman complet qu’il serait bien dommage de bouder !

L’Aîné, de Christopher Paolini

juillet 15th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des Urgals attaquent de nouveau, et tuent le chef des Vardens… Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils reçevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l’Infirme Inchangé. Pendant ce temps, Roran, le cousin d’Eragon, organise la défense de son village contre les Ra’zacs. Le jeune homme est persuadé qu’ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crête. De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l’Empire de Galbatorix. Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but : détruire les forces du Mal.

Mon avis à moi que j’ai

La suite des aventures d’Eragon et Saphira ! Une histoire pleine de rebondissements au cours de laquelle Eragon accède à une certaine sagesse. Sa formation chez les elfes n’est pas sans rappeler celle des chevaliers jedi de StarWars, d’autant plus que, comme celle de Luke, elle reste incomplète ! De nouveaux personnages, d’autres qui prennent une dimension assez inattendue, comme Roran, le cousin d’Eragon, l’apparition de l’Aîné, qui ne nous est pas inconnu, et la révélation des origines d’Eragon ! Autant de bonnes raisons de lire cette formidable suite !

Achetez mon produit sur PriceMinister

Christopher Paolini : La Trilogie De L'héritage, T2 L'aîné (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

7,50 €

La Trilogie De L’héritage, T2 L’aîné
Très Bon Etat
Christopher Paolini
RAS, il est en excellent état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Retrouvez également avec PriceMinister  : Livres Romans 12-16 ans , Voyage Portugal

Lemashtu, Chroniques des Stryges, de Li-Cam

juin 3rd, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

Lemashtu Dracul, futur Roi de Walachie, a dû fuir la Roumanie et l’oppression dont sont victimes les siens. En exil à Londres, il a pour seuls compagnons deux stryges : Féhik, un prêtre dont la sévérité n’a d’égale que la propension aux sarcasmes ; et Aratar, un maître enseignant suspicieux et moralisateur. Lem étouffe sous la surveillance constante de ses aînés et les innombrables règles de sécurité édictées par le Vatican. Il aimerait pouvoir vivre comme les autres adolescents. Mais Lem n’est pas humain. À l’aube de ses quinze ans, il sent monter en lui des pulsions obscures et commence à prendre la mesure de sa véritable nature.

L’arrivée de Liéga, un jeune strigoï, vient bousculer son morne quotidien et le confronter à la vérité. Et si Lem se trompait, s’il était infiniment plus précieux qu’il l’imaginait… Si c’était lui qui était en danger…

Mon avis à moi que j’ai

Une très jolie surprise ! Lemashtu est un roman plein de charme et de grâce, et j’ai immédiatement cherché s’il y avait une suite. Un univers très bien construit, jusqu’aux toutes dernières pages, des personnages attachants, une énième histoire de vampires mais présentée de manière assez originale, de l’action, de l’amour… Plusieurs thèmes importants s’entrecroisent, le rapport à autrui, la différence, l’exclusion, le racisme, l’homophobie, le tout en échappant complètement aux lourdeurs des histoires du genre, ou de la littérature jeunesse. On en redemande !

Achetez mon produit sur PriceMinister
Li-Cam : Lemashtu - Chroniques Des Stryges (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

15,00 €

Lemashtu – Chroniques Des Stryges
Très Bon Etat
Li-Cam
RAS, il est en excellent état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Avec PriceMinister, retrouvez aussi  : Livres SF/Heroic Fantasy/Fantastique , Auto D’occasion

2ème Festival du Livre du CdH – Les Résultats

mai 17th, 2010 by skcircles

Voici donc les résultats de ce 2ème Festival du Livre du Cercle des Huit ! Huit personnes ont participé, c’est peu, c’est moins que lors de la première édition, mais le choix d’imposer les livres à lire pour nous les faire découvrir y a peut-être été pour quelque chose.

1 – Autre-Monde : L’Alliance des Trois de Maxime Chattam (Fantastique)
2 – Duma Key de Stephen King (Fantastique)
3 – Kushiel : La Marque de Jacqueline Carey (Fantasy)
4 – Le Cas Jack Spark : Eté Mutant de Victor Dixen (Fantastique)
5 – La Guerre de la Couronne : Forteresse Draconis de Michael A. Stackpole (Fantasy)
6 – Chroniques des Stryges : Lemashtu de Li-Cam (Horreur)
7 – Infection de Scott Sigler (Horreur)
8 – Les Derniers Jours de Paris de Nicolas Estienne d’Orves (Thriller)
9 – Feux Croisés de Nancy Kress (Science-Fiction)
10 – Avaleur de Mondes de Walter Jon Williams (Science Fiction)

Le cadeau gagné par la personne ayant réussi à découvrir le tiercé gagnant, dans l’ordre, est le second tome du Cas Jack Spark, de Victor Dixen, intitulé Automne traqué, à paraître le 25 Mai prochain. Rendez-vous à l’automne pour la 3ème édition.

The Fall of Gilead, de Stephen King

mai 17th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

A horrified Steven Deschain learns that the deadly seeing sphere called Maerlyn’s Grapefruit has been stolen from his chambers! Far worse, when he enters his wife’s room to arrest her for the theft, his son Roland is standing over her body with a gun in his hand. The youngest gunslinger has perhaps committed the most hideous crime of all! Continuing the epic saga based on the best-selling Dark Tower novels by the master Stephen King. Collects Dark Tower: The Fall of Gilead #1-6, and Sorcerer.

Mon avis à moi que j’ai

Contrairement à pas mal de gens, c’est mon tome préféré ! Pourquoi ? Je ne sais pas trop, les dessins m’ont semblé plus aboutis, d’une part, mais je pense que c’est surtout parce que Fall of Gilead raconte une partie de l’histoire qu’on ne connaît pas encore. En effet, cette manie de faire une BD pour faire une BD, alors que le roman d’origine se satisfait largement à lui même, a tendance à m’horripiler. Pourtant, en digne fan de King, j’ai acheté, forcément ! Et là, belle surprise, j’ai adoré !

Le Fléau : L’Homme sans visage, de Roberto Aguirre-Sacasa & Mike Perkins

mai 13th, 2010 by skcircles

 

Présentation de l’éditeur

Le virus baptisé "Captain Trips" continue de se propager à travers le continent américain. Ses symptômes, bénins à première vue, dégénèrent rapidement pour devenir une infection généralisée, provoquant la mort du porteur par suffocation. Spectateurs de ce fléau, seuls quelques individus semblent pour l’instant immunisés contre le mal. Parmi eux, l’inquiétant Randall Flagg, l’Homme qui marche…

Mon avis à moi que j’ai

Est-ce que cela vient du formidable roman dont cette bande-dessinée s’inspire ? De la manière qu’a Stephen King de créer des personnages tellement "vrais" qu’il semble si simple de les illustrer ? L’adaptation est toujours excellente, les dessins aussi beaux qu’effrayants, Randall Flagg en tête. A priori, sans être experte, la traduction tient bien la route, et la qualité du papier fait de cette bande-dessinée un très bel objet de collection. J’aime !

Le Fléau : Captain Trips, de Roberto Aguirre-Sacasa & Mike Perkins

mai 13th, 2010 by skcircles

 

Présentation de l’éditeur

Une base militaire secrète, en plein désert californien. L’impensable survient ; un événement catastrophique qui contraint Charlie Campion, sa femme et sa fille, à prendre la route précipitamment. Malheureusement pour eux – et pour le reste de l’Amérique –, ils ignorent qu’ils ont embarqué dans leur fuite un hôte mortel : un virus hyper-contagieux qui signera la fin de l’espèce humaine.

Mon avis à moi que j’ai

Bon, au départ, je suis contre les adaptations de livres en bande-dessinée, qu’on se le dise. Sauf que là, c’est du Stephen King, un auteur que j’adore, et dont je collectionne plus ou moins les oeuvres. Alors voilà, je l’ai achetée, cette BD ! Finalement, il s’avère que c’est une plutôt bonne surprise, d’une part parce que c’est un plaisir de retrouver cette histoire et ces héros (ou anti-héros) que j’adore, mais aussi parce que les dessins sont soignées, plutôt sympas, les textes fidèles au livre… Un agréable petit moment à passer.

Avaleur de mondes, de Walter Jon Williams

mai 11th, 2010 by skcircles

Présentation de l’éditeur

"Quinze cents ans, murmure Aristide. Quinze siècles riches d’étonnants progrès… L’immortalité, le voyage interstellaire, la création de douzaines d’univers de poche taillés sur mesure pour le genre humain. Mais aussi quinze cents ans de délires, de gaspillages, d’occasions manquées et de stupidités. Quel est le bilan ? L’univers abrite plus de milliards d’êtres humains indignes et inutiles que jamais, et tout ce que je trouve à dire pour le justifier, c’est qu’au moins nous n’avons plus connu de guerre…" Soupir. "Et voici qu’il nous en arrive une sur le coin de la figure."

Mon avis à moi que j’ai

Une histoire a priori alléchante : des humains qui peuvent se réincarner à volonté sous n’importe quelle forme, des intelligences artificielles qui gèrent une multitude d’univers spécialement créés par des rôlistes pour le divertissement des hommes, un affreux qui vient perturber ce bel équilibre… Super ! Sauf que j’ai trouvé ce livre d’un ennui phénoménal. Un mélange de mauvaise fantasy et de science-fiction pas si "fiction" que ça. Aristide lui-même n’a guère de charisme, et ses aventures m’ont tout bonnement laissée de marbre. Ma dernière impression : ouf, enfin terminé, on passe à autre chose !

Achetez mon produit sur PriceMinister
Walter-Jon Williams : Avaleur De Mondes (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

8,90 €

Avaleur De Mondes
Très Bon Etat
Walter-Jon Williams
RAS, il est en excellent état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Egalement sur PriceMinister  : Livres Science-fiction , Croisieres