L’Epée de Feu, de George R.R. Martin

Présentation de l’éditeur

Les sept couronnes sont exsangues. Le royaume panse ses plaies. Les guerres ont vidé les campagnes, les épidémies ont ruiné les récoltes et les pillards écument les terres dévastées. Pourtant il y a toujours autant de prétendants qui briguent la couronne : chacun dans son repaire échafaude des stratégies. Les Lannister multiplient les alliances fragiles, Stannis Baratheon se réfugie toujours davantage dans le culte de R’hllor, le maître de la lumière, et Robb Stark soupire après son fief en lambeaux. Mais d’autres ennemis se massent aux frontières, loin dans le nord. Et, pendant que les puissants avancent leurs pions, les faibles tentent de survivre…

Mon avis à moi que j’ai

Un tome captivant, bien qu’un peu moins "actif" que les précédents, mais c’est sans doute pour mieux nouer des intrigues. Plusieurs coups de théâtre ne sont pas pour gâcher l’ensemble. Un mariage innattendu (pas fait pour le bonheur de l’épousée !), une main coupée, une rivière en feu, des morts qui se relèvent, des enfants qui se rêvent en loups, des mangeurs de grenouilles (un clin d’oeil aux Français ?). A dévorer tout cru !

Comments are closed.