Archive for août, 2008

Fondation, de Isaac Asimov

dimanche, août 31st, 2008

Présentation de l’éditeur

En ce début de treizième millénaire, l’Empire n’a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la Galaxie. C’est dans sa capitale, Trantor, que l’éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l’avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l’effondrement de l’Empire d’ici cinq siècles, suivi d’une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs…

Mon avis à moi que j’ai

Mouais… Je n’avais jamais lu d’Asimov, et je m’y suis mise pour le Festival du Livre organisé par le Cercle des Huit. Une conclusion s’impose : ce n’est pas mon genre préféré. Certes, ça se lit plutôt bien, mais le fait que ce premier volume soit découpé en plusieurs parties étalées dans le temps, et dont les personnages n’ont rien à voir les uns avec les autres… Bof ! La plupart du temps, ce qui m’accroche dans un bouquin, c’est la qualité de ses personnages, qui fait que je me sens concernée par ce qui leur arrive et que je plonge avec eux dans l’aventure. Là, tout est beaucoup trop superficiel, et j’ai lu avec un détachement qui frisait l’indifférence. En résumé, bof bof bof !

Achetez mon produit sur PriceMinister
Isaac Asimov : Fondation (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

1,25 €

Fondation
Très Bon Etat
Isaac Asimov
Les pages sont jaunies parce que c’est un vieux bouquin, mais sinon, il est en très bon état. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

Retrouvez Fondation dans la rubrique Livres sur PriceMinister

Just After Sunset, de Stephen King

vendredi, août 29th, 2008

Just After Sunset sera le prochain recueil de nouvelles de Stephen King à paraître aux USA en Novembre 2008. Pour promouvoir ce livre, l’une de ses histoires, intitulée N., l’histoire d’un psychiatre malchanceux dont le dernier patient est "infectieux", a été transformée par Marvel en vidéo d’animation de 25 épisodes de 2 minutes chacune. Les premiers épisodes ont été diffusés, et vous pouvez les visualiser ci-dessus. Bonne séance !

Prison Break – L’Evastion Est La Seule Issue, de Pierre Sérisier

lundi, août 25th, 2008

Présentation de l’éditeur

Mon frère est dans le couloir de la mort. Dans quelques semaines, il sera exécuté pour le meurtre du frère de la vice-présidente des Etats-Unis. Je suis convaincu de son innocence, mais je suis le seul. Et il va mourir. Qu’auriez-vous fait si, comme moi, vous aviez conçu les plans de la prison ? Auriez-vous pu tout plaquer dans un seul but : faire évader votre frère ? Honnêtement, je ne me suis guère longtemps posé cette question. Parce que je suis certain que je peux le sauver. La prison de Fox River n’a aucun secret pour moi. J’ai conçu ses murs, ses cellules, ses coursives, et je sais qui se cache derrière chacune de ses portes. J’ai eu le temps de me renseigner sur chaque prisonnier. Et je sais ceux sur lesquels je pourrai compter, ceux qu’il me faudra éviter. Je sais que mon plan vous paraîtra aussi insensé que risqué. Mais je le connais par cœur. Il me colle à la peau. Notre évasion reposera sur une mécanique minutieuse où le hasard n’aura pas sa place. Les hommes décidés n’ont qu’un destin : celui qu’ils ont choisi.

Mon avis à moi que j’ai

Bon, ça n’a rien de fantasy, je vous l’accorde ! Seulement j’avais adoré cette série, et je me suis dit qu’en guise de lecture estivale, je me replongerais bien dans l’histoire de Mickael Scofield et de son frère Lincoln Burrows. D’habitude, les films tirés de bouquins sont toujours nettement en dessous, et ça s’explique assez facilement. Cette fois, le livre a été écrit à partir de la série télé, et je me rends compte qu’un phénomène identique s’est produit : il est nettement moins bien que la série ! Pourquoi ? Je crois qu’il manque tout simplement une âme à ce bouquin. Dommage…

Le Temple des Vents, de Terry Goodkind

mercredi, août 20th, 2008

 

Présentation de l’éditeur

"L’incendie viendra avec la lune rouge. Celui qui est lié à l’épée verra mourir les siens." Ainsi commence la prophétie qui se referme, tel un piège mortel, sur Richard et Kahlan. L’Epée de Vérité en main, Richard Rahl a combattu la mort en personne et secouru le peuple de D’Hara. Mais à présent l’empereur Jagang, puissant jusqu’à la démence, lui oppose un ennemi insaisissable : une horrible maladie, un fléau qui déferle inexorablement sur le pays et frappe des milliers de victimes innocentes, à commencer par les enfants. Pour étouffer les flammes de l’enfer, Richard doit chercher un remède dans le vent… mais il est pris entre deux feux, car selon la fatale prophétie, il devra perdre la femme qu’il voulait épouser, ou sa propre vie. Dans ce combat, Richard et Kahlan vont tout risquer, y compris leur amour, pour mettre au jour la source du fléau : une magie enfermée depuis trois mille ans dans le Temple des Vents… Mais sur ce chemin, la foudre le frappera, car sa bien-aimée le trahira dans son sang. Ainsi parle la prophétie.

Mon avis à moi que j’ai

Le quatrième tome des aventures de Richard et Kahlan, et franchement, je ne m’en lasse pas ! De fil en aiguille, Terry Goodkind tisse un monde à part entière, un véritable univers dans lesquel les choses, les créatures et les personnages ont la substance du réel. C’est tout un art que de réussir à nous plonger ainsi dans les aventures des deux héros et de leurs amis, comme si l’on y était ! Dans ce volume, l’intensité dramatique atteint en plus des sommets : c’est l’amour de Richard et de Kahlan qui est menacé. Mon seul regret, c’est que certains personnages, comme Zedd, aient été un peu négligés ici, mais j’attends la suite avec impatience.

Identity Project

jeudi, août 7th, 2008

Un nouveau forum d’interprétation libre en construction, dans un univers contemporain, cette fois.

 

Le Projet Identité est né de la volonté des Etats-Unis d’Amérique d’augmenter l’efficacité de leur programme de protection des témoins. A l’origine de cette volonté soudaine : un incident peu connu de la plupart des américains, mais qui entraîna la mort de neuf innocents qui payèrent, eux et leurs proches, la malchance de s’être trouvés au mauvais endroit au mauvais moment…

A l’époque, le Cartel était un vaste conglomérat de grandes multi-nationales et organisations gouvernementales, dont l’unique objectif était de s’emparer du pouvoir pour faire fructifier au mieux leurs intérêts. Lorsqu’une riche famille d’Arabie Saoudite vint en visite à Washington, ils fomentèrent un complot visant à assassiner son chef, lequel se refusait à leur faire partager les bénéfices de la vente du pétrôle découvert sur ses terres. Malheureusement, les choses tournèrent mal, le meurtre fut laborieux, et lorsque le gouvernement, poussé par d’inimaginables enjeux diplomatiques, se lanca dans une véritable chasse aux sorcières, neuf personnes se dirent prêtes à témoigner. Mais le Cartel était puissant, le procès fut repoussé plusieurs fois sous prétexte de divers vices de procédures. Il fallut protéger les témoins et leurs familles. Lorsqu’enfin le procés débuta, tous étaient morts, froidement assassinés ou victimes d’accidents étrangement bienvenus. Le programme de protection des témoins avait échoué, le Cartel s’en tirait, et le Président des Etats-Unis lui-même dut promettre monts et merveilles pour éviter la crise diplomatique qui s’annoncait.

Une commission constituée d’agents fédéraux et de scientifiques fut alors mandatée pour trouver le moyen, quel qu’il soit, de rendre imparable le programme de protection des témoins. Elle était dirigée par le directeur de la CIA lui-même, secondé par une jeune scientifique du nom de Katleen Debray. Après des études de médecine de haute voltige, et une spécialisation en psychologie, la jeune femme s’était laissée tenter par un poste de "profiler" pour le FBI. C’est là qu’elle avait été contactée pour rejoindre la commission. Outre le Docteur Debray, il y avait le Professeur Eliott MacKenzie, et les agents Mickaël Holan et Iris Murdoch. Le premier était un chirurgien esthétique de renom, il avait la quarantaine et un caractère du genre irrascible ; en vieillissant, il avait tendance à adopter la maxime du "moins j’en fais, moins je veux en faire", et à se décharger des aspects les plus rébarbatifs de son travail sur ses subalternes. Michaël Holan et Iris Murdoch avaient tous deux la trentaine, et étaient encore pleins d’illusions sur leur travail et les deux organisations gouvernementales dont ils faisaient partie : la CIA pour le premier, le FBI pour la seconde. De ces brillants cerveaux naquit le Projet Identité.

En quoi consistait habituellement le programme de protection des témoins ? Il s’agissait tout simplement de fournir aux personnes protégées une nouvelle identité, assortie de nouveaux papiers , d’une nouvelle vie. Mais ces pauvres gens étaient-ils bien conscients de ce dans quoi ils s’engageaient ? Abandonner leur famille et leurs amis, abandonner leur job et leurs hobbies, abandonner tous leurs repères, jusqu’à leur propre nom… Nombreux étaient ceux qui ne tenaient pas le coup, qui faisaient un faux pas, en contactant un proche par exemple, et se faisaient ainsi repérer et tuer. Il fallait aller plus loin, leur couper toute porte de sortie, et c’était l’objectif du Projet Identité. Ce ne serait sûrement pas plus facile pour les témoins, non, mais aucun retour en arrière ne serait plus possible. On prendrait leur déposition, on leur donnerait ensuite une nouvelle identité qu’on leur implanterait dans le cerveau sous hypnose, on leur donnerait une nouvelle tête, un nouveau corps, une nouvelle vie, et leur ancien moi disparaîtrait complètement, tout comme leurs souvenirs. Un projet d’envergure qu’il fallut quatre ans pour mettre en place. Puis IPOCamp ouvrit ses portes, enfin prêt à accueillir les premiers témoins. Le jeu pouvait commencer…

Identity Project vous transporte dans l’univers contemporain des agences gouvernementales et de leur lutte contre les terroristes et autres organisations criminelles. Serez-vous de ceux qui tenteront l’aventure ? Réussirez-vous à témoigner de ce que vous avez vu pour faire tomber le Cartel, au risque de mettre vos proches en danger, au risque d’être vous-même réduit au silence d’une manière ou d’une autre ? Accepterez-vous de changer de corps et d’esprit, de disparaître pour renaître à nouveau sous une nouvelle identité, purgé de tous vos souvenirs ? Aurez-vous le courage ?

http://identity.project.webrpg.info/