Le Miroir d’Ambre, de Philip Pullman

Présentation de l’éditeur

Nous avions quitté les deux jeunes héros, Lyra et Will, alors qu’ils venaient d’être séparés. Lyra a été enlevée par sa redoutable mère, Mme Coulter. Will doit rejoindre Lord Asriel, qui vit retranché, au sommet d’une montagne, dans sa citadelle imprenable, car une mission capitale l’attend. Vont-ils réussir à se rejoindre et à sauver tous les mondes parallèles, plus que jamais menacés par les forces obscures qui tentent d’imposer leur terrible loi ? On retrouve avec le plus grand plaisir l’univers captivant et original de Philip Pullman, mais aussi de nouveaux personnages comme les Gallivespiens, de minuscules créatures à la vie très brève, qui voyagent sur des libellules tout en reprenant les éléments qui ont fait le succès des deux premiers tomes, l’auteur parvient à renouveler son imaginaire pour conclure magistralement sa prodigieuse saga. 

Mon avis à moi que j’ai

Certains ont parlé de perle de la littérature… Je n’irais pas jusque là, loin s’en faut ! Certes, ce dernier volume d’A la Croisée des Mondes se lit plutôt bien, très facilement même. Cependant ça manque un peu de noirceur et de substance à mon goût. Si j’avais bien aimé le premier tome, les deux suivants restent pour moi de la littérature pour ados, et j’avoue avoir été un peu déçue par cette suite. De bons moments, une fin touchante, mais dans l’ensemble, je reste sur ma faim !

Comments are closed.