Le 5ème Règne, de Maxime Chattam

Présentation de l'éditeur

Ils sont cinq adolescents emmenés par Sean-le-rêveur, des gamins sans histoires ; Ils vivent à Edgecombe, une petite ville de Nouvelle-Angleterre bordée de forêts séculaires. Il ne s'y passe pas grand chose, jusqu'au jour où ils découvrent un vieux livre dans un grenier poussiéreux. La tempête qui éclate alors aurait dû les avertir mais ils n'ont pas écouté ce signe du ciel… Le mal est aussitôt apparu. D'abord les yeux rouges et menaçant tapis dans les recoins sombres de la ville, puis ces hommes au charisme effrayant, semblables à des vampires. Enfin ces enfants qui disparaissent inexorablement et dont on ne retrouve que les corps martyrisés. L'automne se profile, les orages se multiplient tandis que Sean et ses amis cherchent dans le grimoire la solution à la terreur qui s'abat sur Edgecombe. Et si ce livre détenait la réponse au grand mystère de l'Homme, ce qui se passe après la mort ? Et s'il ne fallait en aucun cas tourner les pages ? Entre récit fantastique et roman à suspense, Le 5e règne relate l'affrontement ultime pour le Pouvoir et la vérité sur le rôle de l'homme dans l'univers. Un roman qui n'a de cesse de surprendre jusqu'à son dénouement spectaculaire. Maxime Williams est né en 1976. Il a grandi au milieu des récits d'aventures avec Tom Sawyer et Stephen King. Il a beaucoup voyagé, notamment aux Etats-Unis, avant de suivre des études de criminologie. Après avoir exercé divers petits boulots, il est devenu libraire le jour pour pouvoir se consacrer à l'écriture la nuit. Le 5e règne est son premier roman.

Mon avis à moi que j'ai

Comme l'auteur le dit lui-même en préface, si vous avez aimé "Ca" de Stephen King, vous retrouverez ce genre d'univers. C'est vrai : un monstre, une bande de copains très proche du Club des Râtés de King, une aventure entre thriller et fantastique, suspens, magie… Même si n'est pas Stephen King qui veut, je trouve que Chattam s'en est extrêmement bien sorti ici. Vraiment un très bon livre.

Comments are closed.